WidgetAvisVerifies

Comment traiter l’eau verte de la piscine ?

Une eau verte de piscine est souvent signe de présence d’algues dans le bassin. Cette présence peut être due à différents facteurs, aussi bien à un problème de système de filtration qu’à une eau trop chaude ou à un niveau de pH non adapté. Cependant, quelles sont les causes d’une eau verte dans la piscine, et quelles sont les solutions possibles ?

Les causes d’une eau verte dans la piscine

Tout comme une eau de piscine trouble, une eau verte de piscine peut être due à plusieurs raisons différentes. Identifier l’origine du problème est essentiel pour traiter ce dernier le plus rapidement et le plus efficacement possible. Il est possible de connaître la cause en analysant la couleur de l’eau :

  • une eau de piscine verte et trouble indique que des algues sont en cours de formation dans le bassin, une apparition généralement liée à un mauvais équilibre du pH ;
  • une eau de piscine verte et limpide indique en général la présence non pas d’algues, mais de cuivre dans l’eau, un phénomène généralement dû à un pH trop bas ;
  • une eau verte avec les parois de la piscine qui se teintent elles aussi de vert indique que les algues ont proliféré dans tout le bassin. Le problème n’a pas été pris à temps, mais il est encore possible de sauver l’eau.

 

Analyse de l’eau et ajustement du pH

La première étape, pour régler son problème d’eau verte de piscine, consiste à analyser l’eau. Plusieurs éléments devront être mesurés à l’aide de bandelettes de contrôle ou d’un testeur digital, et notamment le TAC, le TH et, bien sûr, le pH.

Pour qu’une eau de piscine soit correctement équilibrée, les mesures doivent être les suivantes :

  • TAC : entre 150 et 200 PPM ;
  • TH : entre 150 et 250 PPM ;
  • pH : entre 7 et 7,2.

Si les taux correspondent aux fourchettes mentionnées ci-dessus, inutile d’ajuster les composants de l’eau. À l’inverse, s’ils sont trop hauts ou trop bas, un ajustement devra d’abord être réalisé.

 

Un traitement choc pour retrouver une eau transparente

Maintenant que les taux de l’eau sont corrects, il reste encore à retrouver une eau parfaitement translucide. Un traitement choc devra en effet être réalisé pour que le cuivre ou les algues dans la piscine disparaissent. Cependant, avant toute chose, tous les dépôts que le système de filtration n’aura pas réussi à éliminer doivent être retirés de l’eau manuellement plutôt qu’à l’aide d’un robot. Profitez-en pour frotter les parois du bassin avec une brosse dédiée si les algues ont commencé à les envahir.

Une fois les dépôts retirés de l’eau, il est temps de réaliser un traitement choc. Le traitement choc permettra de supprimer une eau verte de piscine en quelques jours seulement. Il peut être réalisé soit avec du chlore, soit avec du brome, et se fait en parallèle avec un système de filtration tournant 24h/24. Chaque produit possède son propre dosage permettant d’éliminer l’eau verte dans la piscine. Il convient de se référer aux indications mentionnées sur l’étiquette du produit.

Une fois le traitement choc effectué et le bassin nettoyé, rincez votre système de filtration à grandes eaux pour éviter qu’il s’encrasse.

 

Un traitement préventif pour éviter l’eau verte de piscine

Le mieux reste bien sûr d’éliminer les causes d’une eau verte dans la piscine en amont, en effectuant un traitement préventif. Anticiper la prolifération des algues, qui se développent le plus souvent lors des fortes chaleurs, permet en effet de profiter de sa piscine l’esprit plus tranquille.

Plusieurs actions peuvent ainsi être menées afin de limiter les risques d’une eau verte de piscine :

  • contrôler régulièrement la température de l’eau : les micro-organismes se développent dès lors qu’elle atteint les 28°C. Si c’est le cas, n’hésitez pas à ajouter de l’eau fraîche dans votre bassin ou à régler la pompe à chaleur en conséquence ;
  • laisser le bassin respirer : l’installation d’un abri de piscine est idéale pour préserver une eau propre et saine. Toutefois, en cas de forte chaleur, laisser la piscine respirer à l’air libre est essentiel pour éviter tout risque de macération ;
  • vérifier les taux de TAC, TH et pH régulièrement afin de contrôler que l’eau de la piscine est correctement traitée ;
  • entretenir la piscine tout au long de l’année pour limiter les risques d’apparition d’une eau verte de piscine : l’hivernage, le traitement de l’eau et la filtration sont les trois actions qui vous permettront de profiter d’une eau saine et transparente en toute saison.

 

Si la cause d’une eau verte dans la piscine provient généralement de la chaleur, l’installation d’un abri de piscine demeure une façon efficace de protéger son bassin de la pollution extérieure et des feuilles mortes. En couvrant votre piscine tout au long de l’année et en la laissant respirer lors des fortes chaleurs, vous limiterez la prolifération des micro-organismes dans l’eau.

 


Pour connaître gratuitement et sans engagement le tarif correspondant à votre projet d’abri de piscine, demandez votre devis gratuit en remplissant le formulaire ci-dessous :

Découvrez également les articles