Que faut-il choisir entre un abri de piscine et une pompe à chaleur ?

Abri de piscine et pompe à chaleur constituent des équipements performants et pratiques pour une installation domestique. Tous deux permettent de chauffer votre piscine et de préserver une température d’eau constante. Quels sont leurs atouts et leurs inconvénients respectifs ? Faut-il privilégier un abri de piscine ou une pompe à chaleur ?

Quelles sont les principales différences entre un abri de piscine et une pompe à chaleur ?

Pour choisir un chauffage de piscine, le comparatif tient souvent à confronter une couverture de piscine avec une pompe à chaleur. Ces deux éléments sont néanmoins facilement dissociables dans leur principe, voire dans leurs fonctions. L’abri de piscine est une solution passive pour chauffer ou maintenir la température d’eau de la piscine. Il n’y a pas de système de régulation à proprement parler, mais la structure permet de gagner de précieux degrés grâce à l’effet de serre. Selon les matériaux du toit et des parois (verre, plexiglas, polycarbonate alvéolaire…), la moyenne généralement observée est de 6 à 10 °C de gain.

Les performances d’une pompe à chaleur pour piscine s’appuient sur un principe renouvelable et écologique. C’est un moyen efficace et adapté à différents volumes de bassin. Qu’il s’agisse du sol, de l’eau ou de l’air, le système capte les calories ambiantes. Puis il les convertit avec un fluide frigorigène dans un circuit fermé avant de les mettre en contact avec l’eau de piscine. Il est possible de maintenir l’eau à une température choisie à l’avance et de paramétrer le dispositif en fonction de besoins énergétiques précis. On distingue donc d’évidentes disparités entre une pompe à chaleur et un abri de piscine.

Les avantages d’un abri de piscine et d’une pompe à chaleur

Pour bien choisir son chauffage de piscine, il est indispensable de s’attarder sur les atouts et les limites d’un abri de piscine ou d’une pompe à chaleur. Un abri de piscine permet d’assurer la sécurité de son bassin, selon les normes réglementaires afférentes. Il protège contre les intempéries et les fluctuations saisonnières, facilitant les tâches d’entretien, ainsi que l’opération d’hivernage. Il s’adapte également à différents styles architecturaux et s’accorde avec des formes de bassin simples ou complexes. On distingue ainsi des abris plats, semi-hauts ou hauts.

Quant à la pompe à chaleur, elle présente un niveau de régulation optimal. Le paramétrage peut se faire depuis une interface dédiée ; par l’entremise d’une application pour appareil mobile ou d’un écran tactile fourni avec le matériel. Au même titre que les installations domestiques, cette solution s’inscrit dans une optique de développement durable, avec une source énergétique propre et inépuisable. La consommation reste modérée. À titre indicatif, elle produit 2 à 5 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Ce qui permet de réaliser des économies substantielles. Avant de se tourner vers une pompe à chaleur ou un abri de piscine, il faut aussi évoquer certaines limites.

Pompe à chaleur et abri de piscine : quelques inconvénients

Afin de parfaire votre choix entre un abri de piscine et une pompe à chaleur, il est tout aussi essentiel de considérer leurs inconvénients. L’abri de piscine peut nécessiter un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux, selon la taille de la structure. De même, il faut consulter le plan local d’urbanisme (PLU) si votre commune en possède un. En fonction des matériaux utilisés, comme le bois, un entretien précautionneux est à observer à intervalles réguliers.

En ce qui concerne la pompe à chaleur, la disparité des modèles implique de choisir une référence à la puissance adaptée. De plus, elle doit être compatible avec le débit de la pompe de piscine. D’un système à l’autre, la montée en température peut être plus ou moins longue. Il faut aussi prévoir une couverture ou une bâche de protection pour éviter les déperditions de chaleur, hors période d’utilisation.

Que choisir entre un abri de piscine et une pompe à chaleur ?

Opter pour un abri de piscine ou une pompe à chaleur dépend donc de vos besoins et des spécificités de votre bassin. Si vous souhaitez un dispositif polyvalent, tournez-vous vers l’abri de piscine. Il s’avance comme la solution la plus efficace pour protéger et sécuriser votre bassin. La variété des créations et la modularité du concept en font une véritable valeur sûre pour profiter d’un moyen de chauffage passif.

Quant à la pompe à chaleur, elle offre une grande précision dans la régulation de la température. Les modèles actuels se présentent généralement avec un compresseur et un ventilateur. De plus, son usage n’est pas forcément incompatible avec un abri de piscine. Sous réserve d’un budget suffisant, il est possible de créer une installation complémentaire pour tirer parti des avantages respectifs d’une pompe à chaleur et d’un abri de piscine.


Pour connaître gratuitement et sans engagement le tarif correspondant à votre projet d’abri de piscine, demandez votre devis gratuit en remplissant le formulaire ci-dessous :