Régler son problème d’eau laiteuse dans sa piscine

Une piscine nécessite un entretien régulier pour préserver tout à la fois la qualité de l’eau, mais aussi de son infrastructure et de ses installations techniques. Des problèmes peuvent néanmoins survenir, comme de l’eau laiteuse dans la piscine. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette eau laiteuse, mais il existe des solutions adaptées pour y remédier.

Eau laiteuse en piscine, peut-être un problème de calcaire

L’eau de la piscine n’est pas une matière dépourvue de vie, qu’elle soit organique, minérale ou physique. Il arrive que cette eau se dégrade. Elle peut devenir verte ou parfois laiteuse. Dans ce dernier cas d’une eau de piscine laiteuse, il peut s’agir d’un problème lié à la présence trop abondante de calcaire. Un taux de calcaire trop élevé est en effet la raison la plus courante de l’apparition d’une eau laiteuse dans la piscine. Pour éviter un tel souci, la prévention est bien souvent le meilleur des remèdes. Pour cela, vous devez régulièrement mesurer ce que l’on appelle la dureté de l’eau et connaître son titre hydrotimétrique ou TH. Celui-ci doit être compris entre 10 et 20 °f. S’il dépasse ce seuil, des dépôts de calcaire sont à craindre et peuvent aboutir à une eau laiteuse. L’emploi, deux à trois fois par an, de simples produits anticalcaires vendus dans le commerce peut vous permettre de maintenir un bon TH. Si vous avez agi un peu trop tard, pensez à détartrer les différents équipements techniques accessibles. Et si malheureusement le calcaire s’est déposé sur les parois de votre piscine, il vous faudra la vider entièrement pour la nettoyer efficacement.

Veiller au pH de votre piscine pour éviter l’eau laiteuse

Autre raison récurrente de l’apparition d’une eau laiteuse dans une piscine, un déséquilibre du pH ou potentiel Hydrogène. Ce pH constitue une unité de mesure qui varie de 1 à 14 et qui définit le niveau d’acidité de l’eau de votre piscine. Là encore, un contrôle régulier peut vous éviter de nombreux désagréments. Il convient d’effectuer une mesure environ une fois par semaine et de s’assurer que le pH se maintient à des mesures allant de 7,2 à 7,6. Si vous constatez un déséquilibre, il va falloir alors intervenir à l’aide d’un produit correcteur spécifique. Là encore, vous trouverez dans le commerce de quoi lutter contre l’eau laiteuse, avec des solutions chimiques permettant de faire monter ou descendre le taux de pH de votre installation. Attention de bien respecter les conditions d’emploi d’un tel produit et le dosage préconisé pour une efficacité optimale.

Des algues mortes potentiellement à l’origine d’une eau laiteuse

En fonction de différents facteurs, des algues microscopiques peuvent apparaître dans une piscine. Il est alors nécessaire de procéder à une opération de chloration choc afin de les éliminer rapidement et ainsi d’éviter leur prolifération. Le résultat de cette chloration choc peut néanmoins conduire à un changement de la qualité de l’eau qui devient laiteuse en raison de la présence des algues mortes. Dans un premier temps, pensez à évacuer le plus gros de ces algues mortes à l’aide d’une épuisette au maillage fin ou avec un robot nettoyeur. Cette solution n’étant pas forcément suffisante pour régler le problème d’eau laiteuse, l’emploi d’un clarifiant pour eau de piscine peut s’avérer indispensable. Il est également envisageable d’utiliser un floculant. Quelle que soit la solution choisie, veillez encore une fois à bien respecter les consignes fournies avec ces produits. Enfin, faites fonctionner le système de filtration pour finir d’assainir l’eau de la piscine.

Qu’est-ce qu’un produit floculant ?

L’utilisation d’un produit floculant peut s’avérer très efficace pour traiter le problème d’eau laiteuse dans une piscine. Concrètement, ce produit chimique va provoquer ce que l’on appelle une floculation, c’est-à-dire agglomérer l’ensemble des petites particules qui troublent la clarté de l’eau de votre piscine. De plus grosses particules se forment ainsi et vont finir par se déposer sur le fond du bassin. Dès lors, elles peuvent être facilement aspirées et éliminées, que ce soit par le biais des buses de fond ou par un robot mécanique. À noter qu’avant d’utiliser un produit floculant, il est impératif de stopper le système de filtration et de ne plus se baigner tant que le processus de nettoyage n’est pas achevé.

Eau laiteuse, de la vigilance et de la réactivité avant tout

Quelles que soient les raisons de l’apparition de l’eau laiteuse, ce problème peut très souvent être réglé en amont. L’entretien d’une piscine nécessite ainsi une grande vigilance quant à la qualité de l’eau, à commencer par les taux de pH et de TH. Un contrôle régulier peut vous permettre d’intervenir rapidement avec les produits adéquats pour retrouver la clarté de l’eau qui fait le charme de votre équipement. Il est néanmoins parfois nécessaire de faire face à un problème, et si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, n’hésitez jamais à vous tourner vers un professionnel, que ce soit pour un simple avis, des conseils concernant les produits à appliquer et leur utilisation, voire une intervention en personne. La qualité de l’eau d’une piscine est un élément trop important pour être négligé, d’autant plus que cela peut nuire aux installations techniques de votre bassin.