Comment réaliser l’entretien d’une piscine ?

Pour préserver l’eau de son bassin, l’entretien de la piscine est indispensable. Mais pour que le nettoyage soit efficace, encore faut-il respecter un certain nombre de règles élémentaires. Filtration, produits d’entretien, nettoyage et avantages d’un abri : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien d’une piscine hors sol ou enterrée.

 

Pourquoi est-il important d’entretenir sa piscine ?

La piscine est avant tout un plaisir, elle apporte du bien-être et vous offre des vacances à la maison. Seulement, par manque de connaissances ou d’équipement adapté, elle peut devenir une vraie contrainte. Au quotidien, l’eau de la piscine est polluée par des éléments extérieurs (feuilles, poussières, etc.), mais aussi par les utilisateurs (cheveux, bactéries, etc.).

Pour garantir une eau saine et limpide, il convient de s’intéresser tout particulièrement à trois éléments :

  • la filtration de votre bassin
  • le traitement de l’eau,
  • La mise en route de sa piscine et son hivernage.

 

La filtration : la première étape

Le système de filtration est un circuit d’eau fermée qui se programme par une horloge. Le fonctionnement est très simple :

La pompe aspire l’eau du bassin par les skimmers, l’eau se nettoie à travers le filtre et les buses de refoulements la redirigent vers le bassin. La filtration écrème en surface les plus grosses impuretés. Cependant, pour réaliser cette étape d’entretien de la piscine de façon efficace, il faut savoir que :

  • La filtration traite uniquement les saletés visibles et évite dans un premier temps à l’eau de virer (dans le cas contraire l’eau devient verte) Elle ne lutte pas contre les parasites microscopiques, les champignons et autres bactéries. Raison pour laquelle l’entretien de la piscine passera ensuite par un traitement de l’eau.
  • Une durée de filtration doit être respectée : il est généralement conseillé de filtrer sa piscine pendant une période continue d’une durée comprise entre 8 et 12 heures. Ce dernier doit être égal à la température divisée par deux. Par exemple, s’il fait 32 °C à l’extérieur, le temps de filtration devra être de 16 heures. La nuit est exclue.
  • L’hiver, si vous n’êtes pas équipé d’abri, il faut filtrer dès 5H du matin pour éviter le gel ou baisser le niveau d’eau en dessous des skimmers.

 

Traiter l’eau de sa piscine

L’entretien d’une piscine hors sol ou enterrée passe également par un traitement efficace de l’eau. Il se définie en deux actions :

  • Le traitement de fond qui peut prendre la forme de galets ou d’équipements automatiques.
  • Les actions correctives courtes et qui peuvent se répéter. Elles sont là pour répondre à des problèmes type algues ou eau verte. Attention pour une meilleure efficacité, on enlève ses produits de traitement de fond.

Un règle fondamentale à respecter toujours en premier : le PH (l’acidité de l’eau)

Si ce dernier n’est pas au bon niveau (autour de 7) les produits mise en place ne seront pas efficaces. Pour ce faire, utiliser des bandelettes adaptées pour le mesurer.

 

Pour vous simplifier la tâche et faire en sorte que le traitement de l’eau soit optimal, vous avez plusieurs traitements disponibles :

1 – Chlore

Le chlore existe sous diverses formes (pastilles, liquide, granulés… . A la fois désinfectant et oxydant). Etant le plus répandu et utilisé en collectivité son efficacité n’est plus à prouver. Il a également pour avantage d’être relativement bon marché et simple à utiliser. Vous pouvez l’accoupler avec un régulateur automatique de PH.

 

2 – Electrolyse au sel

Ce procédé automatique transforme le sel en chlore par un jeu d’électrodes. C’est le traitement qui est le plus utilisé après le chlore. Il faudra au démarrage verser des sacs de sel dans l’eau et l’électrolyseur fera le reste. Ce traitement n’est pas irritant et peu onéreux (en dehors de l’investissement de départ) Il est un peu plus sensible que le chlore aux changements de PH.

 

3 – Brome/oxygène actif

Disponible sous forme de pastilles ou liquide ces produits n’ont pas d’odeur. En revanche

Ils sont plus sensibles aux différences de températures et nécessite une utilisation plus délicate. Sa dissolution est cependant plus lente et son utilisation plus pointue. Le brome reste le partenaire idéal des spas.

 

L’entretien de la piscine passe par un nettoyage quotidien

Il est recommandé de vider son panier de skimmer régulièrement et veiller au bon fonctionnement de son filtre.

L’entretien de la piscine est plus compliqué pour certains modèles, notamment les hors sol. En effet, ces derniers ne disposent pas toujours d’un système de filtration efficace. Dans ce cas, il ne faudra pas hésiter à sortir son épuisette ou son robot aspirateur pour se débarrasser des feuilles et autres insectes.

  • La protection du bassin : lorsque vous n’utilisez pas votre piscine, il faut aussi la nettoyer et surtout la protéger. Les couvertures automatiques Néva et abris télescopiques Stretto d’Abridéal remplissent aisément ces 2 fonctions. Si votre piscine ne dispose pas d’un tel système, il faudra vider et remplir à chaque saison votre bassin pour éviter les problèmes.
  • La vérification du niveau de l’eau : pensez à surveiller régulièrement le niveau de l’eau. Celui-ci doit, dans l’idéal, se situer au ¾ Skimmer) S’il est trop bas, cela peut provoquer une surchauffe de votre pompe.

 

Réaliser un entretien de piscine hebdomadaire complémentaire

En saison et pour les plus pointilleux, quelques gestes sont nécessaires pour profiter d’une piscine toujours plus belle et fonctionnelle.

  • Nettoyer la ligne d’eau : utilisez une éponge magique ou un gel spécial pour entretenir la ligne d’eau du bassin.
  • Passer l’aspirateur : utilisez un équipement de nettoyage adapté pour éliminer les déchets au fond de la piscine. Vous pouvez aussi bien utiliser un balai aspirateur qu’un robot (à aspiration, avec surpresseur ou autonome). Attention ! les robots qui se branchent sur le circuit de filtration condamne le temps de leur utilisation cette dernière.
  • Mesurer le niveau de chlore.
  • Contrôler le niveau du pH : celui-ci doit idéalement être compris entre 7,2 et 7,6 pour que l’eau soit de qualité.
  • Nettoyer les équipements de filtration : les skimmers, la pompe et le filtre peuvent s’encrasser très rapidement. Pour que la filtration reste efficace, veillez à nettoyer ces équipements et à vérifier leur bon fonctionnement.

 

 

Les symptômes d’une piscine mal entretenue

Un mauvais entretien d’une piscine peut causer des problèmes plus ou moins visibles. Lorsque ces derniers surviennent, il est important de réagir rapidement afin que l’eau retrouve sa pureté. Plusieurs symptômes peuvent vous alerter de l’entretien insuffisant de votre piscine :

  • Avant chaque action corrective il faut mesurer son PH et s’assurer de son niveau
  • Le taux de pH est incorrect : si le pH n’est pas compris entre 7,2 et 7,6, utilisez un correcteur de pH pour réajuster le taux soit en rajouter du PH + ou du PH –
  • Des algues se sont formées : pour vous débarrasser de ces nuisibles, il convient de réaliser une chloration choc de la piscine. On enlève et /ou on stoppe son traitement de fond.
  • L’eau devient verte : si l’eau est verte ou trouble, on traite avec un chlore-choc
  • Le niveau de chlore n’est pas adapté : une odeur de chlore ou une irritation de la peau apparait, aussi étonnant que cela puisse être, le signe d’un niveau de chlore trop bas. Pour corriger le problème, il est recommandé une nouvelle fois de réaliser un traitement par chloration choc.
  • Aucun produit ne fonctionne et votre PH est bon : Mesurer l’acide ISO de votre piscine, si elle est élevée, l’eau de votre piscine est trop chargée de produits et il faut la vider de moitié.

 

L’abri : la solution pour simplifier l’entretien de la piscine

Les abris de piscine sont une solution efficace pour limiter les opérations d’entretien de la piscine. En plus de protéger l’eau, ils garantissent un accès sécurisé au bassin et préservent la température de l’eau. Le PH est moins sensible aux chocs thermiques et limite l’utilisation de produits, vous permettant ainsi de réaliser des économies. Terminé l’hivernage passif et la mise en route du bassin par un technicien, votre piscine repart de plus belle.

Il existe un grand nombre de couvertures de piscine différentes. Vous avez d’ailleurs le choix entre :

  • l’abri plat avec des modèles comme Piatto, Néva, Primo Plat et Primo Bas d’Abridéal,
  • l’abri coulissant (modèle Tempo),
  • l’abri télescopique avec Mezzo, Stretto et Extenso,
  • l’abri amovible, à l’image du modèle Primo Classique. Personnalisable et très performant, cet abri offre également un très bon rapport qualité/prix.