Hivernage piscine, protéger sa piscine pendant l’hiver

La fin de l’été annonce la mise en place de l’hivernage de votre piscine. Qu’est-ce que l’hivernage ? Quelles sont les méthodes d’hivernage ? Comment protéger du gel les canalisations, le filtre, la pompe et le bassin ? Quelles sont les astuces pour mieux hiverner son bassin ? L’abri de piscine hors sol facilite-t-il l’hivernage ? Permet-il de passer l’hiver sans heurts ni dommages pour le bassin ? Eléments de réponse sur ce vaste sujet.

 

L’hivernage : pourquoi ?

Toutes les piscines sont concernées par l’hivernage. L’hivernage de votre piscine est un processus indispensable, non seulement pour conserver les qualités intrinsèques de votre matériel face aux intempéries, mais aussi pour s’assurer de conserver une eau de qualité au fil du temps.

 

L’hivernage : comment ?

Opération contraignante, l’hivernage est un passage obligé. Pour information une eau à moins de 10° ne nécessite pas de traitement d’eau. Vous avez deux solutions dans le choix de votre hivernage :

 

L’hivernage passif : un arrêt complet

L’hivernage passif implique de vider une partie de votre bassin, et de la remplir dès la saison suivante. Vous procéder à l’arrêt complet de votre filtration. Couvert par une bâche, le bassin est protégé des intempéries et des débris. L’équipement est quant à lui mis en sommeil.

Laisser une piscine vide de son eau impliquerait de lourdes détériorations, notamment pour le liner, qui verrait apparaître des plis parfois irréversibles. Pire pour la coque qui pourrait subir les pressions du terrain et modifier sa structure. Si vous n’êtes pas équipé d’un abri et que vous souhaitez lutter contre le gel, vider le circuit de filtration vous sera indispensable. Cela implique que vous vous retrouverez la saison d’après avec une eau verte et vous passerez l’hiver à la regarder.

Attention, il vous faudra du temps et de l’argent en produits pour retrouver une eau saine et propre.

 

L’hivernage actif : un fonctionnement maîtrisé

L’hivernage de la piscine dit actif (ou semi-hivernage) implique un fonctionnement modéré mais pas complet du bassin et de ses équipements. Si vous bénéficiez d’un abri, ou que vous soyez en France, vous pourrez appliquer cette méthode avec confort et sérénité.

Les équipements sont mis en route quelques heures par jour seulement (pour le gel de 5 à 7h du matin). Simple à mettre en œuvre, cette démarche maintient la qualité de l’eau de façon exemplaire. Ici, la mise en service du bassin sera plus rapide, et son esthétisme sera protégé.

Equipé d’un abri piscine, vous ne dépenserez pas de produits de remise en route souvent nombreux et onéreux. La piscine garde son charme toute l’année !

 

Nos commandements pour un hivernage réussi

« Quand vient la fin de l’été, ta piscine, tu n’oublieras pas. » L’un des risques de ne pas préparer son hivernage est de se baigner dans une eau verte au printemps, et de surcroît dans un bassin ayant subi des dommages irréversibles !

« Ta piscine, tu ne videras pas entièrement. » Vider un bassin dans sa totalité causerait des préjudices définitifs : fissures et déformations. Pour rester en état, un bassin a un besoin fondamental de la pression engendrée par les tonnes d’eau qu’il contient. Sans compter que la garantie décennale est remise en cause en cas de vidange totale de la piscine.

« Trop tôt, tu n’hiverneras pas. » Dès que les 12 degrés deviennent une température constante, l’hivernage de la piscine peut commencer. Les bactéries et les algues prolifèrent en dessous de cette température. Au-dessus de ce seuil, l’hivernage de la piscine n’est pas utile. Trouvez le moment idéal pour éviter les premières gelées : pas trop tôt, mais pas trop tard.

« La couverture à bulles sur la piscine, tu ne laisseras pas. » Couverture d’été, ce type d’équipement n’est pas adapté à la rudesse de l’hiver. Il est recommandé de choisir une bâche d’hivernage.

« Une piscine sale, tu n’hiverneras pas. » Un nettoyage rigoureux doit être opéré avant la mise en place d’un hivernage : du fond, des parois, de la ligne d’eau, des paniers de skimmers, du préfiltre de la pompe et du filtre… Tout doit être minutieusement vérifié. Le nettoyage de printemps n’en sera que plus facile.

« Le produit d’hivernage, tu n’oublieras pas. » Prévenant le développement des algues et des bactéries ainsi que les dépôts de calcaire sur les parois, le produit d’hivernage est fortement recommandé en cas d’hivernage passif. En hivernage actif, si le traitement habituel est maintenu, ce n’est pas indispensable.

« Des dispositifs antigel, tu n’oublieras pas. » Certains accessoires : gizmos, flotteurs, bouchons d’hivernage et coffret antigel sont très utiles pour se prémunir contre le gel en cas d’hivernage de la piscine de type passif.

« Une piscine pleine d’eau, tu ne conserveras pas. » En hivernage passif, une vidange complète de l’eau contenue dans le circuit de filtration est indispensable. Ainsi, les canalisations ne risqueront pas de geler. Le niveau d’eau descendra sous les buses de refoulement et de la prise balai.

« Remettre en service ta piscine trop tard, tu ne feras pas. » Même seuil pour la remise en route : 12 degrés. Pas au-delà ! Le risque ? L’eau de la piscine pourrait chauffer sous les premiers rayons de soleil, et risquerait de tourner. Ceci peut provoquer la prolifération d’algues et de bactéries, et vous contraindre à de premières baignades dans une piscine trouble et verte.

 

L’hivernage et l’abri de piscine : le couple gagnant

Très efficace en hiver, l’utilisation d’une couverture de piscine hors sol pour protéger la piscine pendant l’hiver ne dispense cependant pas totalement de l’hivernage de la piscine. Bien que la couverture de piscine hors sol sécurise fortement le bassin en étant un rempart contre le froid et le gel, l’hivernage de la piscine reste essentiel lorsque les températures sont inférieures à 12 degrés. L’abri de piscine hors sol décomplexifie la mise en place de l’hivernage de la piscine. L’hivernage passif n’est plus nécessaire, laissant place à un hivernage actif, une méthode largement suffisante.

 

Un hivernage réussi avec Abridéal

Pour protéger sa piscine pendant l’hiver, l’idéal est encore d’installer une couverture ou un abri. Ainsi, l’hivernage de la piscine est oublié. En la matière, Abridéal vous offre un large choix de solutions pour préserver votre bassin. Entre la couverture automatique Néva, l’abri tout-terrain Primo, en passant par l’abri qui offre de l’espace Optimo, l’abri Extenso pour les bassins XXL, l’abri compact et télescopique Stretto, l’abri maniable et télescopique Mezzo ou encore le très performant abri coulissant Tempo, les solutions pour protéger votre piscine ne manquent pas.

En plus de simplifier l’hivernage, ces abris et couvertures vous permettent de profiter d’une eau plus chaude et de meilleure qualité, d’une plus grande sécurité et d’une période de baignade plus longue. Fort de près de 40 années d’expérience, Abridéal est l’interlocuteur dont vous avez besoin pour prendre soin de votre piscine.