Abri de piscine haut et abri de piscine bas : comment choisir ?

Au moment de choisir un abri de piscine, une question incontournable se pose : vaut-il mieux opter pour un abri de piscine haut ou pour un abri de piscine bas ? Pour vous aider à faire votre choix, découvrez les caractéristiques de ces deux équipements, leurs inconvénients ainsi que leurs différences.

 

Abri de piscine haut et bas : une différence de taille

Comme leur nom le laisse entendre, il existe une différence majeure entre un abri de piscine haut et un abri de piscine bas : leur hauteur.

En effet, le premier mesure généralement entre 1,90 et 3 mètres. En raison de sa conception, il propose souvent une zone de circulation tout autour du bassin et permet de se tenir debout. Un abri de piscine haut peut également prendre deux formes différentes : fixe ou télescopique. En plus de pouvoir être fixe ou télescopique, ce type d’abri pourra être indépendant ou adossé à la maison.

C’est d’ailleurs le cas de la gamme Vénus proposée par Abridéal.

A contrario, un abri de piscine bas a une hauteur comprise entre quelques centimètres et un mètre. Si la plupart des abris bas doivent être ouverts pour permettre la baignade, ce n’est pas le cas des modèles fabriqués par Abridéal. À l’image de la gamme Mezzo, il est possible de se baigner confortablement sous l’abri, à condition de choisir le bon modèle.

Enfin, on notera que l’abri de piscine bas peut prendre trois formes différentes : amovible, coulissant ou télescopique.

 

Comparatif des avantages d’un abri de piscine bas et haut

Au-delà de cette différence de hauteur, les abris de piscine bas et les abris de piscine hauts ne répondent pas aux mêmes besoins. Pour vous aider à faire votre choix, il est possible de comparer ces deux solutions en fonction de plusieurs critères :

  • le budget : en la matière, c’est bien évidemment l’abri de piscine bas qui se montre le plus économique ;
  • les démarches : une fois encore, c’est l’abri de piscine bas qui demande le moins de démarches administratives. L’abri de piscine haut, quant à lui, nécessite un permis de construire car il mesure plus de 180 cm de haut ;
  • l’utilisation : pour simplement prolonger de quelques semaines la période de baignade, l’abri de piscine bas convient tout à fait. En revanche, si vous désirez vous baigner tout au long de l’année (en chauffant l’eau, par exemple), il est préférable d’opter pour un abri de piscine haut. En plus de vous permettre de tenir debout, celui-ci vous protège effacement de l’extérieur en toute saison ;
  • la température de l’eau : bien que les deux solutions permettent de préserver la température de l’eau, c’est l’abri de piscine bas qui se montre le plus efficace en la matière. Cela s’explique par la faible distance qui sépare la couverture de la surface de l’eau.

 

Abri de piscine haut ou abri de piscine bas : une question de budget

Pour faire votre choix, il faut savoir qu’il existe une autre différence majeure entre un abri de piscine haut et un abri de piscine bas : le prix.

Étant plus volumineux, les modèles hauts sont plus onéreux. Selon leur nature (fixes ou télescopiques), les matériaux (bois, aluminium ou acier), leur hauteur et leurs dimensions, vous trouverez des abris de piscine hauts dont le prix varie entre 6 000 et 40 000 €.

Quant aux abris de piscine bas, vous en trouverez, là aussi, à tous les prix : de 2 500 à 6 000 € pour un abri amovible, de 3 000 à 8 000 € pour un coulissant ou semi-coulissant et de 6 000 à 15 000 € pour un télescopique.

La différence de budget entre les deux solutions n’étant pas négligeable, il convient de bien analyser ses besoins et l’usage que l’on a de sa piscine avant d’arrêter sa décision.